Intelligence Territoriale et Développement Régional par l'Entreprise.



L'évaluation comparée des expériences menées de par le monde en matière d'attractivité et de compétitivité des territoires dans une économie globale et ouverte incite à repenser en des termes nouveaux l'articulation entre intelligence territoriale et développement régional par l'entreprise. Dans cette perspective, le présent ouvrage analyse l'intelligence territoriale envisagée comme stratégie publique et collective d'appui à la coproduction du développement régional croisée aux logiques de développement territorial par l'entreprise. Son apport est original par son entrée entreprise et par la présentation d'expériences originales de territorialisation du développement initiées dans 20 pays d'Afrique, du Maghreb, d'Asie, d'Amériques du Nord et du Sud, d'Europe et du Pacifique. La qualité des experts. des chercheurs, des acteurs publics et privés, locaux, régionaux, nationaux et internationaux, des réseaux d'entreprises, des agences régionales de développement, des associations socioprofessionnelles et des institutions internationales qui ont contribuée à cet ouvrage, offre un éclairage utile, pertinent et original pour les décideurs régionaux sur les freins qui se dressent à la compétitivité et à l'attractivité de leurs territoires, ainsi que sur les leviers qui faciliteront l'éclosion de projets de régionalisation "socialisés" et favoriseront l'émergence de stratégies d'intelligence territoriale,


Henri Dou - Chapitre : Innovation et développement régional. Intelligence Compétitive et création de savoir pour l’action.

La tendance actuelle du développement politique mondial, conduit de plus en plus de régions à avoir une autonomie de décision plus importante qu’elle ne l’avait auparavant. En effet, la monopolisation des forces régionales pour créer une synergie induisant un développement local endogène se trouve conforté par une liberté de décision plus forte. Le problème est de ne pas se tromper au niveau des stratégies à développer. En effet il n’est pas question pour un pays de mettre ses propres régions en compétition interne. Onne va pas « dépouiller Pierre pour enrichir Paul » ! Il devient donc évident qu’il va falloir dans le développement local essayer de créer soit les conditions d’un investissement étranger direct, soit le développement de produits ou de services destinés à l’exportation. Actuellement, la mondialisation a introduit un nouveau « terrain de jeu » pour les entreprises , où les règles de la concurrence sont plus fortes que jamais et où il faut à tout prix à partir de ses ressources locales créer des produits à valeur ajoutée pour accéder à de nouveaux marchés. Donc, il ne faut pas créer de concurrence interne, mais essayer par synergie de s’ouvrir vers l’extérieur.

En vente sur Amazon