top of page

La prospective augmentée pour un développement méditerranéen


La puissance, la célérité et le caractère universel des bouleversements environnementaux actuels contribuent à restituer à la parole de Gaston Berger, père reconnu de la « French School la Prospective » toute son acuité et sa valeur. Plus que jamais, il est nécessaire de “Voir loin, large et profond, de penser à l’Homme » (Berger 1959); de développer « la vue » au sens de Pierre Wack (Chermak 2017) autrement dit de remettre une Prospective humaniste et scientifiquement solide au goût du jour. Dotées d’une identité unique, et historiquement situées à la périphérie, les îles sont devenues, depuis quelques années, le centre de toutes les attentions, voire la justification de conflits. Elles constituent à elles seules « un concentré de Monde », tourmentées par les logiques G.E.T.S ; et soumises à des injonctions contradictoires. Ici en proie au manque d’eau et d’énergie, là soucieuses de créer de l’emploi mais pillées de leurs cerveaux. Souvent, désireuses d’attirer les mannes financières au risque de voir leurs ressources épuisées ou saccagées par le tourisme de masse mais toujours luttant pour exister entre niveau local et global. Dans les archipels, « sortir de la cage de fer » apparaît indispensable (Dou, Juillet et Clerc 2018). Plus qu’ailleurs, le développement d’une « Prospective Augmentée » s’appuyant sur des « Centres d’Intelligence Compétitive Insulaire » (IC2) est souhaitable pour élaborer des « Futurs Insulaires Souhaitables » (Fournié et Dou, 2020) (Dou et Fournié, 2021). Et, comme le temps est compté, la mise en œuvre d’« Observatoires de la Résilience Appliquée et d’Innovation Insulaire » nous apparaît représenter une étape incontournable.

PIERRE FOURNIE - PRESENTATION - DJERBA 2023 (1)
.pdf
Télécharger PDF • 1.24MB




Comentarios


bottom of page